UN DÉBUT D’AUTOMNE SOUS LE BAOBAB

Les bonnes nouvelles récentes me donnent de l’allant pour reprendre le blog laissé un peu en sommeil, essentiellement par manque de temps. Ces derniers mois ont été passablement chargés, en activités et en évènements.

Je reprends donc la plume pour me réjouir de notre 2ème marché remporté cette année avec l’OPH de l’Angoumois, qui nous confirme sa confiance. Après la réhabilitation de l’ancienne Poste de Fléac, dans l’agglomération du Grand Angoulème, l’OPH nous attribue la maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation d’une grange et d’un ancien corps de ferme en vue d’y aménager 6 logements sociaux, toujours sur la commune de Fléac. Typiquement, un mouton à 5 pattes comme nous les aimons.

Voici un aperçu des bâtiments dans leur état actuel :

Fleac2 grange_ext_edl_img_7636 Fleac2 ferme_ext_edl_img_7638

Nous devrions commencer les études de diagnostic avant la fin de ce mois de novembre.

Cette dernière en date fait suite à 3 nouvelles commandes de logements collectifs :

  • la réhabilitation d’un local d’activité en 4 logements collectifs et construction de 2 logements neufs à Bordeaux,
  • le PC modificatif avec changement de typologie d’un ensemble de 11 logements collectifs (réhabilitation d’une usine) en 14 logements à Bordeaux,
  • la construction de 8 logements neufs et un commerce à Ambarès-et-Lagrave.

Les nouvelles commandes concernent aussi les maisons privées ; nous avons actuellement en étude l’extension de la maison CS2 que nous avions livrée en décembre 2014, la surélévation de la maison DC1 (que nous avions agrandie déjà en 2008) et la réhabilitation d’une autre, toutes 2 dans le quartier Saint-Augustin à Bordeaux, une extension au Bouscat, et un sujet qui sera traité lors d’un prochain post car il le mérite, l’extension au Cap Ferret de 10m2 sur une maison de 20m2!

Enfin, nous venons de livrer le magasin Leader Price de Créon cette semaine.

UN DÉBUT D’AUTOMNE SOUS LE BAOBAB

Le bilan de la semaine 10

La semaine a bien commencé, avec la confirmation au courrier de la bonne nouvelle du vendredi précédent : nouveau marché remporté et nouveau client convaincu pour la réhabilitation de la Poste de Fléac en logements sociaux (6 collectifs dans la Poste, et 3 individuels neufs).

BS10_fleac_IMG_5973 BS10_fleac_IMG_5979

L’OPH de l’Angoumois devient le 4ème bailleur social à nous faire confiance.

Puis réunion de lancement de chantier de l’opération Gaston de Foix 2 à la Teste-de-Buch, après un report d’environ 8 mois.

Mardi calme, réunion de chantier à Camille Sauvageau sans gros problème. Ça va.

Jeudi, réunion de chantier à Saint-Aubin-de-Médoc sur la résidence des Pins.

BS10_Pins_IMG_6292 BS10_Pins_IMG_3849 BS10_Pins_IMG_6008

Et puis encore des faisa, etc.

Vendredi chargé, avec une bonne matinée polyglotte, international meeting entre l’anglais, l’espagnol et le français sur le centre-bourg de Bénesse-lès-Dax avec nos amis d’AGVAR pour faire avancer ce qui devrait être un joli projet.

BS10_benesse_IMG_6297

Et pour finir la semaine, une brouette de réponses négatives aux appels d’offres lancés en novembre par Aquitanis pour son programme 2015-2016 de maîtrise d’œuvre. Aïe, même si je m’en doutais, ça ne fait pas plaisir.

Et une grippe

Parce qu’il n’y a pas que le boulot dans la vie.

Le bilan de la semaine 10

C’EST LA SAISON DES CHANTIERS – épisode 1

La saison des chantiers est lancée!

Après des mois d’atermoiements, les lancements des travaux tant attendus vont se succéder, et l’équipe de Baobab va vivre les temps prochains au rythme des battements simultanés des chantiers. Enfin.

Le 1er épisode de cette saison, dont l’action se déroule en totalité rue Camille Sauvageau, dans le secteur sauvegardé de Bordeaux, est consacré à la réhabilitation de logements collectifs.

Les opérations ont commencé en novembre dernier par le retrait de plomb et d’amiante. Les affaires se concrétisent avec la démolition sélective, si délicate dans ce site dense et enclavé des quartiers les moins aérés du vieux Bordeaux.

Voici donc quelques photos d’ambiance saisies lors d’une matinée de giboulées, dans une lumière alternant en le soleil vif et la couverture de nuages très noirs, sous les averses diluviennes qui noient les travaux à grands flots depuis tous les trous des toitures.

47CS_150224_mg_4098 47CS_150224_MG_411547CS_150224_MG_4176 47CS_150224_MG_412047CS_050224_MG_4152 47CS_150224_MG_4126

J’aime cette poésie des ruines, cette phase où la décrépitude apparente laisse deviner les espaces à venir, et l’excitation de la mise en œuvre, la fin de la latence pénible d’avant la réalisation, ce temps du chantier où l’architecture n’est plus faite que d’images et de papier. Enfin le bruit, la poussière ! Les éclats de voix et de ciment se chargent de vie.

Puis les lancements vont se succéder avec la construction des 20 maisons de la résidence Gaston de Foix 2 à la Teste-de-Buch à partir du 20 mars prochain (nous en parlerons dans un prochain article donc), puis dans les semaines et les mois qui viennent : la rénovation d’une échoppe à Talence et une surélévation à Eysines pour le mois de mai, l’immeuble à l’angle des rues Marengo et Permentade, la rénovation des 2 logements échantillon cité Claveau, la mise en accessibilité du lycée de Pauillac cet été, etc. Mais aussi des livraisons avec la fin du chantier de la résidence des Pins à Saint-Aubin-de-Médoc (article à paraître pour l’épisode 2 ces prochains jours).

47CS_150224_MG_41962015 sera donc une année riche en chantiers, qui plus est, dans la variété.

Prochains développements dans le 2ème épisode de cette saison des chantiers de Baobab.

C’EST LA SAISON DES CHANTIERS – épisode 1

OUVERTURE

« ouverture : [uvεRtyR] n. f. – XIIè ; lat. pop. °opertura, class. apertura → ouvrir. … 4. Le fait d’être commencé, mis en train; de devenir ouvert ⇒ commencement, début. »

Au commencement était le verbe… L’architecture, celle à laquelle nous sommes accoutumés, se voit, se regarde, se lit, se vit. Elle se dit aussi, elle s’explique, s’ouvre par le récit, la description, la symbolique.

C’est pour se lancer sur cette voie, celle de l’exploration de notre pratique, que ce blog voit le jour. Il sera le lieu de l’expression de notre travail d’architecte, de la relation du temps qui passe dans la pratique, mais aussi de billets d’humeur, des actualités de l’Atelier et de moments partagés, ceux de nos réussites et de nos découvertes, de nos coups de cœur ou de nos coups de gueule.

Place, donc, au texte.

OUVERTURE